Le soleil n’était pas obligé

12.00

Saad Khiari

Éditeur : Orients Édition

3 en stock

Catégories : , Étiquette :

Description

Résumé :

Dans « l’Etranger » le célèbre roman d’Albert Camus, Meursault est condamné à mort et exécuté pour avoir assassiné l’« Arabe », laissant seule sa compagne Marie Cardona. Des dizaines d’années plus tard, celle-ci vit seule dans le sud de la France et apprend par le roman de Kamel Daoud « Meursault ; contre-enquête » que l’auteur n’est autre que le propre frère de l’« Arabe ». Meursault, l’unique homme de sa vie a donc été guillotiné pour avoir tué le frère unique de l’auteur. Convaincue que le malheur partagé crée la proximité, elle se sent dès lors proche de Kamel Daoud et cherche à le rencontrer. Elle décide de partir en Algérie pour des raisons que Saad Khiari nous dévoile au cours de ce voyage éprouvant et difficile mais riche en découvertes surprenantes. On aurait pu oublier Marie Cardona, la compagne de Meursault, simple, fidèle, effacée. Saad Khiari, lui, ne l’a pas oubliée. Il la ressuscite, la ramène vers nous, imagine sa vie, son retour en Algérie. Il le fait avec un infini respect, une empathie magistrale et naturelle, une écriture très sensible et juste, un désir de dépasser tous les malheurs de l’Histoire, une volonté lumineuse de réconciliation définitive. Marie Cardona est le symbole de cette paix modeste mais profonde. En le plaçant au cœur de son récit, Saad Khiari accomplit un beau geste littéraire et humain.

Saad Khiari est cinéaste diplômé de l’I.D.H.E.C (Institut des Hautes Etudes Cinématographiques de Paris). Après avoir écrit dans de nombreux quotidiens et magazines, il publie un premier livre sur le dialogue interreligieux puis Le soleil n’était pas obligé dans l’espoir de briser les stéréotypes et de rapprocher les deux rives.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le soleil n’était pas obligé”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *